Hydrantman est engagé à Maîtriser le feu pour protéger la forêt et préserver l'eau dans l'Himalaya et au Népal en particulier.

Footprints in Waipoua est un tour fondé par Koro, un guide maori passionné par la nature et passionnant par sa culture. À la tombée de la nuit, il nous embarque dans un monde magique pour partir à la découverte des «géants de la forêt» et nous conte les histoires de la mythologie maorie. Claire, à l'initiative du blog Bornes To Be Wild nous emmène en voyage à Waipoua !

Footprints in Waipoua : voyage en terre maorie

Le jour tombe lentement. Nous sommes un petit groupe dans la forêt de Waipoua, au nord-est de la Nouvelle-Zélande. Ce soir nous partons marcher sous les étoiles, dans les pas des ancêtres maoris pour partir à la rencontre des kauris, sous l’œil bienveillant de Tane Mahuta, le dieu de la forêt dans la mythologie maorie.

Les kauris sont les plus gros arbres du monde et la Nouvelle-Zélande en est la plus grande réserve. On les appelle les arbres de la lumière. Leur taille dépend de la végétation qui les entoure. Plus elle est haute, plus les kauris le seront car ils ont besoin de s’élever pour capter la lumière du soleil. Leur croissance est incroyablement lente. À raison d’un à deux millimètres par an, ces arbres millénaires atteignent enfin une taille adulte.

 

Guidés par Koro, nous entamons notre marche nocturne et partons à la découverte des mystères de la nature. La nuit la forêt s’éveille et c’est tout un monde qui s’anime. Chaque feuille, chaque plante, chaque son est prétexte à une anecdote, une chanson, un poème, une histoire ou un proverbe maori.

« Arrêtons nous un moment » nous dit Koro. Nous éteignons nos lampes torches et nous nous tenons immobiles dans l’obscurité. Privé de la vue mes sens sont décuplés. J’entends le bruit des gouttes qui tombent, le son du vent qui caresse les feuilles et soudain un kiwi nous indique sa présence de son cri singulier. Le silence est interrompu : « on se sent vraiment vivant dans ce type de moment, lorsque l’on est pleinement conscient de nos trésors » nous dit Koro. Passionné par la nature, et il nous invite à s’y connecter pour prendre le temps de savourer l’instant présent. Quelques minutes plus tard, sa voix puissante brise le silence d’une mélodie harmonieuse. Koro rend honneur au dieu de la forêt et à ses habitants à travers un chant maori.

Dans la mythologie Maori les arbres sont à l’origine de la création du monde. Tane Mahuta, le dieu de la forêt a séparé ses parents, Ranguinui (le père-ciel) et Papatuanuku (la mère-ciel) pour laisser jaillir la lumière et faire naître le monde. Les habitants de la forêt sont pour les maoris, les enfants de Tane Mahuta, le dieu de la forêt. La nature a donc une importance cruciale pour les maoris qui lui portent un profond respect.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly

Protection de l’eau douce et potable dans des régions du monde en pénurie et pour commencer au Népal.