• Les soins indispensables, notre engagement !

    Népal, la dure réalité !

  • L'eau, l'urgence humanitaire

     

     

    Les plus beaux sourires de Katmandu,

    Communauté des "Sœurs de la Charité Mère Térésa"

    A la demande d'une association humanitaire suisse, nous avons fait installer une unité de traitement d'eau potable par osmose inversée pour la communauté des Sœurs de la Charité Mère Térésa de Katmandu qui s'occupent sans compter des mourants et des handicapés. . Tout leur système hydraulique basé sur un puits d'eau ferrugineuse avait été détruit par le tremblement de terre du 25 avril 2015.

    150 litres d'eau potable par jour

    L'équipe Hydrantman et les plombiers népalais à Katmandou

    Installation d'un nouvel équipement pour un accès à l'eau potable, soit 150 litres par jour (Coût 300$).

    Une installation refaite à neuf

    Filtration et traitement de l'eau ferrugineuse

    Début Novembre 2015, l'ensemble du système hydraulique est rénové, la pompe et les filtres remplacés (Coût 1700$), La maintenance du système est assurée grâce à des donateurs (Coût 50$ par an)

    Lapu district de Gorkha

    Expertise et conseil pour pallier aux problèmes de pénurie d'eau.

    Novembre 2015, trois jours de marche pour atteindre le village de Lapu détruit à 90% par les séismes des 25 avril et 12 mai 2015.

    Avec la saison sèche, les séismes et la disparition des grands arbres, les sols constitués de moraines de gravier et de sable ne jouent plus leur fonction de réservoirs naturels d'eau, les sources se tarissent !

    Suivez le petit film ...

  • Les Soins, l'urgence humanitaire

    Sijan 6 mois, à Laprak avec sa maman le 28 octobre 2016

    Alors que nous quittons Laprak dans le district de Gorkha, notre attention se porte vers une maman nourrissant son bébé, Sijan, dont la main droite se présente sous forme de moignon ....

    Après consultation du Docteur Kristen chirurgien plasticien suisse afin de connaitre son avis,

    Sijan sera de nouveau ausculté à l'hôpital orthopédique de Katmandu en mai 2017.
    Objectif : évaluer la possibilité de reconstruire deux de ses doigts en guise de pince avec son pouce s'il se dernier est entier ; décider si l'intervention peut se faire au Népal si non, en Suisse..

  • Les soins à la population

    Beaucoup de dispensaires ont été reconstruits grâce à la générosité et au dynamisme de nombreuses associations occidentales.

    Cependant régulièrement ces derniers sont fermés par manque de personnel formé et compétant le plus souvent.

    quand on est à plus d'un jour du premier hôpital ouvert, Il faut donc apporter un peu d'assistance ponctuelle au blessés et aux malades. puis organiser leur rapatriement vers les hôpitaux les plus proches souvent par transport à dos d'homme plus facile dans les sentiers escarpés ou par chaise à porteur.

    Luxation d'épaule

    La luxation a été réduite, il faut immobiliser l'articulation, donner une alimentation protéinée et organiser une visite à l'hôpital de district le plus proche à un jour de marche et de "local Bus"

    Les petits bobos

    Beaucoup d'enfants présentent des carences du fait d'une hygiène approximative.... Séance de nettoyage et de désinfection ...

All Posts
×