• Hydrantman contribue à sensibiliser la population

    dans les hauts plateaux Himalayens du Népal,

  • Au Népal, Hydrantman et la pédagogie.

    Avril 2016, Samagaon petite cité de haute montagne 3350 m. Jean Garrigues, Président de HYDRANTMAN et Gaseh Bdr Gurung président de "Village Support", participent à une opération de nettoyage avec les enfants de l'école sous la haute autorité du chef temporel et spirituel de la vallée, le Lama Ula Jigme Tsewang Rimpoche.

    La forêt d’altitude en raréfaction. Photo Jean Garrigues  Avril 2016 Samagaon 3500 m

    L'Himalaya et ses sommets, le nettoyage de la planète

    commencer par le "toit du monde" !

    Tous ceux qui côtoie l'Himalaya sont interpellés par la pollution aux plastiques, aux métaux et aux métaux lourds. Pas d'usine de traitement des ordures au Népal et tout est déposé ou reste à ciel ouvert.

    La population n'est pas informée et n'a donc pas conscience des problèmes liés à la pollution. Les Népalais jettent les emballages et les plastiques comme on jette une pelure de fruit. La plus part des détritus sont emportées par les fortes pluies de Mousson qui les entraînent vers les rivières, les lacs, les fleuves puis les océans.

    La forêt d’altitude en raréfaction. Photo Jean Garrigues  Avril 2016 Samagaon 3500 m

    Des opérations de nettoyage sont organisées notamment dans l'Everest par l'association *Montagne et Partage* qui a mis sur pied le projet baptisé "Everest Green", nous avons pour notre part initié des opérations de nettoyage des villages dans le massif du Manaslu.

    La forêt d’altitude en raréfaction. Photo Jean Garrigues  Avril 2016 Samagaon 3500 m

    Le 30 octobre 2015 la première opération de nettoyage a eu lieu dans le village de Barpak à 2000 m d'altitude.

    • Les papiers et cartons sont utilisés pour faire des briquettes de bio-masse
    • Les bouteilles plastique entières sont dévidées pour faire du fil de PET qui servira à tisser des sacs pour le transport des légumes et autre céréales
    La forêt d’altitude en raréfaction. Photo Jean Garrigues  Avril 2016 Samagaon 3500 m
    • Le reste est compacté et incinéré l'hiver dans des "rocket stove" appelé "Green Rocket Fire", à très haute température avec un filtre à particules.
    • Pourquoi l'hiver ?
      pour produire en même temps de l'eau chaude collective
    La forêt d’altitude en raréfaction. Photo Jean Garrigues  Avril 2016 Samagaon 3500 m

    Situation après la Mousson

    Il faudra des centaines d'années pour résorber les méfaits des matières plastiques dans les biotopes. La population n'est pas consciente des dangers des nano particules dans la chaîne alimentaire.

    .

    Notre engagement pédagogique est total

All Posts
×